Gamikaze
Flux RSS Facebook Page Twitter Page Youtube Page Gamikaze


Test : South Park : Le Bâton de la Vérité

Jaquette

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 6 Mars 2014

Site officiel
Saga : South Park
Développeur : Obsidian
Editeur : Ubisoft

Type : RPG

Support : Blu-Ray

Il est parmi nous. Ubisoft s'est collé à une tâche pas forcément évidente : faire de South Park un jeu vidéo à la hauteur du dessin animé. Retranscrire l'univers et l'humour qui caractérise tant la petite ville du Colorado ainsi que ses habitants peut être un piège tout comme le fait de réussir à proposer un vrai jeu vidéo et non un épisode interactif.

Image
Le campement des humains
Tout d'abord il faut préciser en ce début de test qu'il est effectué par un fan du dessin animé (comment ne pas l'être) n'ayant qu'une hâte, voir ce que le titre a dans le ventre. Dès les premières minutes la magie opère dès lors que vous mettrez les pieds dans la petite ville du Colorado. "Vous" c'est votre personnage crée à l'aide des différentes tenues, coupes de cheveux et accessoires afin de vous fondre aux seins des habitants de South Park. Vous débarquez en ville avec vos parents, qui ont un charme... Bien à eux dira t-on. Rapidement votre père vous encourage à aller sympathiser avec les habitants de la ville. Rapidement vous comprenez qu'une lutte âpre fait rage dans South Park autour d'une relique sacrée, "Le bâton de la vérité". La légende raconte que celui qui détient le bâton aura des pouvoirs sans limites si ce n'est sa volonté, d'où le désir entourant ce mystérieux bâton. Deux milices s'affrontent ainsi pour l'obtention de ce précieux objet et qui de mieux que Cartman pour diriger les humains face à son meilleur ennemis, Kyle, pour diriger les elfes. De missions en missions vous serez rapidement amener à faire le tour de la ville pour explorer ses recoins, récolter ses trésors et rencontrer des habitants bien connu pour la plupart. Ces derniers pourront vous confier des quêtes secondaires plutôt plaisantes tant se balader dans les endroits les plus connus de la série devient rapidement jouissif.
Image
Les combats feront rage
Vous voilà partit dans cette aventure unique qui vous amènera évidemment à rencontrer des ennemis sur votre chemin, la bâton de vérité en vaut bien la chandelle et vous prendrez part à des combats sur-violent pour des gamins. A ce titre un bon nombre de d'arme sont présents dans le jeu en sachant que vous pourrez en plus les craftés. On évite ainsi la monotonie dans les combats et ce également à l'aide d'item telle que des "étrons" que vous pourrez lancer au visage de vos adversaires pour les dégoûter. Présenté sous forme d'un tour par tour, vous serez accompagné d'un soutient que vous contrôlerez également pendant les affrontements avec l'ennemi... Et qui de mieux pour vous accompagner que les différents personnages de la série de Matt Stones et Trey Parker. Vous aurez le choix entre Butters le pèlerin, le mage Cartman et bien d'autres encore dont la fameuse princesse Kenny plus heureux que jamais en travesti. Evidemment tout comme pour la classe que vous aurez choisit lors de la création de votre personnage (Mage, Voleur, Guerrier, Juif), les caractéristiques de chacun détermineront leurs types d'attaques et leurs faiblesses. Ainsi, chaque personnage pourra utiliser un objet/capacité et une attaque à chaque tour. Vos pouvoirs magiques prendront eux la forme de pet que votre maître Randy vous enseignera, afin d'envoyer des flatulences dévastatrice. Le jeu même jusqu'à troller le jeu vidéo avec une énième apparition de Zombi Nazi dans un jeu, ou encore dans une séances de répétition de mélodie qui fera plaisir à Randy ou encore des réactions hilarantes dans les combats rappelant les belles heures du J-RPG. Ce qui n'était qu'une simple guerre enfantine va suivre le chemin classique de tout South Park. Le WTF va se mélanger à l'humour et à un scénario qui se laisse suivre grâce à la folie inhérente à un épisode de South Park réussit.
Image
Des références à gogo
Car si le jeu est agréable à jouer il est surtout sublimé par le plaisir prit dans les rues de la petite ville du Colorado, même si la map n'est pas très grande. Se déplacer du City Wok au Hall du Maire, en passant par le boutique de Jimbo & Ned jusqu'à visiter les maisons des différents habitants de South Park provoque un plaisir certain. Et comme si cela n'était pas suffisant les développeurs du jeu ont réussit à implanter un nombre de référence impressionnant à la limite du fan service... Mais c'est tellement bon. Au delà des placards dans la chambre des enfants réunissant plusieurs souvenirs mémorables (le Costume de Genial-O pour Cartman, celui de professeur chaos pour Butters), on peut apercevoir la statue de kukrapok chez Jimbo, les être des mers sur le bureau de Cartman... Plus que de simple référence vous serez amenez au cour s de votre quête à avoir affaire à différents personnages forcément chers à vos coeurs. De Jesus aux mongols donnant du fil à retordre au gérant du City Wok, une bonne palette des personnages mythiques seront présents. Avec eux, leurs traits d'humour que le jeu n'a pas laissé de côté. Et heureusement. Car réussir à retranscrire l'univers du jeu est une chose, recalquer l'esprit en est une autre. Mais sur ce point la également Ubisoft est au niveau. L'humour est omniprésent tout au long du jeu que ce soit dans les cinématiques du jeu ou Cartman fera toujours son effet jusqu'aux missions en elles mêmes notamment quand Randy, à qui je vais me retenir de déclarer ma flamme, vous fera mourir de rire.

Notes

Gameplay

14 / 20
Simple au possible la vu en 2D est bien gérée et mis à part les joystick ou les croix directionelles vous n'aurez besoin que de la touche action afin d'interagir, et de celle pour courir.

Graphismes

18 / 20
Trait pour trait le même que dans le dessin animé. A vrai dire, on imagine mal comment il aurait pu en être autrement.

Bande son

16 / 20
Elle est réussie notamment grâce aux voix qui sont évidemment les mêmes quand dans le dessin animé rendant le jeu encore un peu plus immersif, alors les musiques d'arrières plans sont sobre mais efficaces.

Scénario

18 / 20
On retrouve ici la folie, et la créativité inhérente à South Park. Le scénario est bien ficelé et part dans un délire que seul Matt Stones et Trey Parker peuvent nous offrir. Ajoutez à ça des quêtes secondaires très plaisante et le jeu devient un plaisir.

Durée de vie

17 / 20
Les différents univers visités ou revisités laissent tout de même l'impression d'avoir vécu une vrai aventure. De fil en aiguilles les quêtes secondaires et la quêtes principales se suivent et sans s'en rendre compte on a passé pas mal de temps devant le jeu. Difficile d'espérer plus du jeu.

Conclusion

17 / 20
On ne va pas se mentir le jeu est fait pour les fans du dessin animé mythique. L'univers et l'humour qui était nécessaire à la réussite du jeu sont présent, et les références plaisantes. Ajoutez à ça un scénario plus que farfelue et vous obtenez la jeu que tout fan de South Park souhaitait avoir.

Ecrit par Shopa le 06/03/2014 à 00h00

Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire